La plaque dentaire

La plaque dentaire se compose principalement de protéines salivaires, de dépôts alimentaires et de bactéries. Ces bactéries – qui se nourrissent de sucre (1) – vont s’organiser en un biofilm qui prend la forme d’une substance blanchâtre qui va se développer à la surface des dents mais également sous la gencive. La plaque dentaire. Ces bactéries produisent des acides particulièrement néfastes pour les dents et les gencives. La plaque dentaire est responsable de la plupart des caries dentaires et des maladies parodontales.
Seule l’action mécanique de la brosse à dents permet d’éliminer la plaque dentaire au fur et à mesure de son développement. Pour vous assurer que votre brossage est efficace, vous pouvez vous aider d’un révélateur de plaque qui va temporairement colorer la plaque dentaire pour vous permettre de visualiser les dépôts persistants.

Plaque dentaire et tartre

plaque dentaire et tartreLa plaque dentaire est également à l’origine de la formation du tartre. Si elle n’est pas retirée quotidiennement, la plaque va se rigidifier par un phénomène de minéralisation, pour former du tartre. Le tartre se développe plus ou moins rapidement en fonction de l’hygiène dentaire mais aussi selon les individus (quantité de salive, acidité…). Le tartre rend non seulement le brossage inefficace mais irrite également les gencives. Le tartre situé sous la gencive est lui associé au développement des poches parodontales et donc des maladies parodontales. La présence de tartre nécessite un détartrage manuel ou par ultra-sons.

(1) C’est pourquoi il est recommandé de limiter la consommation d’aliments sucrés.